Catégorie Archives: Fedunet brant

Rencontre a xv 18 septembre montreux

rencontre a xv 18 septembre montreux

et présenté par. Termes manquants : 18 montreux. Les vidéos et les replay. Rencontres à XV en replay et streaming sur - Pluzz (1) Replay Rencontres à XV - Émission du dimanche 2 septembre 2018 Rencontres à XV sur - revoir les intégrales et meilleurs extraits de toutes les. Émission du dimanche 18 novembre 2018. Émission du dimanche 30 septembre 2018. Termes manquants : montreux. Rencontres à XV Émission du dimanche 2 septembre 2018. Sans nul doute, Stade Lausanne est un club qui vit, qui évolue et qui na pas peur daller de lavant avec sa plus tendre jeunesse à disposition. Remplaçants: 16 Bruno Trivelli Alvear, 17 Emmanuel Parriaux, 18 Guillaume Graf, 19 Kadahi Ludunge, 20 Carlos Lopez, 21 Oscar Goudet, 22 Martin Cambolin et 23 Keiran Collis. Il faut dire quen Australie, il a grandi aux côtés de jeunes hommes qui vivent le rugby dans la peau. «Jai retrouvé losmose de mes débuts au sein de lERL. Nous avons vu tout lécart qui nous sépare de joueurs expérimentés et à grands gabarits comme ceux de Grasshopper. Parmi ce groupe, voir que le quart de joueurs que représentent les pensionnaires de LNA parvient à se démarquer dans un match de niveau international est vraisemblablement un indice certain que le championnat suisse est en pleine évolution ajoutait Sylvain Hirsch. Mais la famille Goudet nest pas la seule très bien représentée au sein du contingent stadiste; au-delà des Lugeon (Maxime et Nicolas alignés ce samedi face à Grasshopper, il y a aussi les Pharaony. Et personne ne leur enlèvera cette passion. Cest une volonté quil exprime depuis quelque temps annonce alors son père André. Henry Pharaony, capitaine de lÉquipe de Suisse M18 de rugby à 7 sacrée championne dEurope à Esztergom en Hongrie, a joué son premier match avec Stade Lausanne en LNA ce samedi après-midi face à Grasshopper. rencontre a xv 18 septembre montreux Composition du Grasshopper Club Zürich Rugby: 1 Ekim Saraçlar, 2 Andri Koeferli, 3 Samuel König, 4 Christian Röhrig, 5 Graham Patterson, 6 Yannick Liechti, 7 Tim Vögtli, 8 James Pickering, 9 Alexandre Ramon, 10 Thomas Mcmann, 11 Dayron Campos. «Et il en a encore eu quelques uns en match surenchérit même Jérôme Goudet. André Pharaony, Président de lÉcole de Rugby de Lausanne (ERL capitaine de Stade Lausanne et père de Louis et Henry, tous deux stadistes de la première heure, est lun des témoins directs de lémergence dune nouvelle génération talentueuse à Lausanne et en Suisse. Aussi jeunes soit-ils, portés par leur grande première au premier plan national et quelques Millenials restés quasiment en infériorité dans les deux sélections qui ont affronté GC en Excellence A et en LNA, la génération du nouveau. Henry Pharaony a par ailleurs inscris les deux points de la transformation du seul essai de Stade Lausanne à la 13e minute. Voir également: les 100 images du succès suisse face à la République Tchèque à Yverdon. Jy ai retrouvé mes repères lance alors le jeune homme fraîchement majeur au terme de la rencontre face. Nous étions contraints de trouver très rapidement des automatismes dans ce contingent. Lui qui a évolué toute la saison passée en Australie, où il a pris le temps de se renforcer physiquement et mentalement, a souhaité depuis quelques temps retrouver les terrains suisses, et au niveau quon lui prédispose: en LNA. «Il souhaite partir au Kenya pour y enseigner le rugby dans une école. Ceci dit, cest la capacité dadaptation qui surprend dans cette Équipe de Suisse. Nous avons donc parfaitement géré les conditions de jeu avant de bien gérer sur le versant stratégique et le plan de jeu continue alors le coach suisse qui rappelle les précédentes erreurs stratégiques commises fatalement lors de leur dernière. Un match tout en maîtrise qui aura su parfaitement compter sur ses jeunes pousses et ses joueurs évoluant en LNA suisse, en l'absence de plusieurs cadres retenu par leurs championnats français respectifs qui n'ont opéré à aucune halte ce week-end. «Nous devions montrer notre caractère, au vue des conditions de jeu et de la situation présente en Europe Trophy. » «Une des difficulté de cette compétition vient aussi du caractère inconnu qui entoure le premier match aiguillonne alors Olivier Nier avant de poursuivre: «Il est toujours difficile de se situer et de se jauger dans les premières rencontres. rencontre a xv 18 septembre montreux

    Plus d'Articles

0 Commentaire sur "Rencontre a xv 18 septembre montreux"

Commentaire

L'adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *